NetLinking : comprendre les bonnes pratiques

Qu’est ce que le netlinking ?
C’est l’élargissement de votre réseau de liens hypertextes de sites web (qui pointent vers votre site web à vous).
Pour que cet exercice soit efficace et qu’il puisse donner un sens à votre référencement naturel, vous devez faire l’effort de le mener sur une thématique voisine à la votre. La raison est simple, pour hériter de l’intérêt d’un lecteur il faut traiter du même sujet (être complémentaire est un atout). Même si le lecteur est improbable sur le chemin du netlinking, le problème est ici abordé et traité que dans l’intention de se faire remarquer par les algorithme des moteurs de recherche.

La nature des liens

Ces liens se matérialisent essentiellement par :

  • des inscriptions dans des sites dédiés à la promotion de site web, il s’agit des sites annuaires et communiqués de presse.
    Il s’agit de la pratique la plus historique, l’une des plus répandues, la plus simple à mettre en place, mais c’est aussi la plus longue si elle est bien pratiquée, et c’est pas forcement la plus efficace.
  • la création de sites satellites dédiés (ceci n’est plus aussi efficace de nos jours), des blogs connexes, mais aussi du guest blogging, les réseaux sociaux (de plus en plus ?).
  • des échanges de liens : c’est ce que nous appelons le plus souvent les liens partenaires.
    Il est ici question de faire un échange de bon procédé d’un site pour un autre, et réciproquement. Il existe une pratique dérivée appelée les échanges de liens triangulaires (cela met en scène un troisième site, tout le monde s’échange un lien (en donne un, et en reçoit un) mais à aucun moment n’apparaît de lien réciproque. Cette pratique offre une transparence et une allure beaucoup plus naturelle et appréciée par les moteurs de recherche.
  • des achats de liens : c’est le même procédé que le précédent au détail près que le lien n’est pas réciproque parce qu’il est acheté par celui qui en profite.
    C’est une pratique efficace, coûteuse, pas pérenne, et de plus en plus dangereuse car vraiment dans le collimateur des algorithmes de nos jours.
  • bref … tout ce qui pourra enrichir le volume total de liens d’un site sur la toile.
théorie et conseil

Toutes ces pratiques ont pour but précis d’optimiser le positionnement dans les moteurs de recherche. Mais seulement voilà, c’est un jeu qui se joue avec des règles de plus en plus pointues (les fameuses Guidelines) de Google. Il n’est pas nécessaire de rentrer dans de grand débat pour illustrer les règles qui sont à suivre : il faut paraître naturel, avoir recours à des contenus de qualité, originaux. Au delà de cet aspect (qui consiste à faire attention à ce que vous faites) il est nécessaire de comprendre comment Google gère et assimile les nouveaux liens que vous lui apporter au fil du temps et de vos efforts. Google le mentionne noir sur blanc, ces liens exercent une influence sur ses appréciations. Il est important de bien choisir ces partenaires, tant pour leur réseau de liens existants que pour la structure et la qualité des contenus qu’ils proposent. Il faut que le partenaire mérite votre approbation qualité … mais dans la pratique de l’exercice  c’est un peu plus compliqué car lui aussi attend la même chose de vous, et pour avancer efficacement il faut aller chercher des partenaires plus gros que soi (ce qui vous rend à leurs yeux moins attrayant). Votre meilleure arme restera votre imagination (pour les séduire). Des résultats directement liés à la concurrence : Vous vous en doutiez … moins il y a de monde sur une expression clé et plus c’est facile d’obtenir un bon positionnement. Prenons par exemple le nom de notre agence référencement “123boost”. Ce terme est arrivé dans les résultats de Google en moins de 15 jours et s’est retrouvé en 1ère position en moins d’un mois avec un effort quasi nul. Phénomène que nous n’avons pas reproduit pour “agence de référencement naturel” où le netlinking est obligatoire, stratégique et pour lequel la quantité d’effort à fournir est proportionnel aux efforts déjà déployés par nos concurrents ces dix dernières années (depuis que ce métier existe en fait).

Voilà, vous venez sans doute de comprendre pourquoi le référencement de certaines expressions coûtent moins de cinquante euro par mois, et d’autre plusieurs milliers d’euro.

Faire du netlinking pour du netlinking, ce n’est pas efficace. C’est ce qui va permettre à une agence seo de réaliser un travail plus qualifié qu’un webmaster (ou même une agence web, c’est pas leur métier du tout, mais il facture cela ne les dérange pas …). La qualification de ce travail est un critère déterminant car les algorithmes de google savent faire la différence entre les bons sites partenaires (ceux qui vous (r)envoient un lien et les moins bons). Pour cela Google se base sur des indices d’autorité (le plus connu est le Page Rank, ce dernier n’existe plus depuis plusieurs années), des indices de confiance (Trust Rank), des indicateurs de popularités, etc … une compétition (pour ne pas dire un jeu) qui anime les marchés les plus concurrentiels de manière très ardue (l’un de nos clients à une expression clé demandée plus de 135000 fois par mois, pour une commande moyenne de 100e/client), vous imaginez à quel point il est important de rester en haut de l’affiche … donc tous les acteurs voisins mettent aussi tout les efforts nécessaires pour rester dans la compétition…

Il n’est pas possible de parler de netlinking sans parler des fameuses mises à jour de Google (panda, penguin) :l’objectif de Google est simple et honorable à notre sens. Mettre fin aux pratique douteuses (black hat) et décourager ceux qui en ont usage. Cela vient totalement revaloriser le métier du référenceur. Un vrai travail autour du référencement ce n’est pas des techniques automatisées de mise en place de liens en surnombre avec une facturation inappropriée! Aucune agence sérieuse ne souffre des mises à jour de Google. A chaque mise à jour, nous y voyons l’occasion d’écouter ce que les règles de bonnes conduites nous demandent de respecter.

Notre travail est pérenne pour des années, nous n’avons pas d’inquiétude à avoir à ce sujet. Au dernier salon seo, à la question “qui pense avoir souffert des mises à jour de Google cette année” seule 2professionnels sur 400 ont levé la main avec un sourire aux lèvres qui ont été immédiatement interprété comme une acceptation de la sanction compte tenu de leurs pratiques…

Pour revenir à l’essentiel de ce que vous attendez probablement de cet article : l’annuaire n’offre pas de mauvais signaux à votre référencement, mais ce n’est pas la pratique la plus efficace. D’une part les articles sont trop pauvres (Les liens déposés sur les blogs (avec thématique respectée) ou des liens en provenance de sites de presse sont plus appréciés car plus rares oui, mais surtout pour leur pertinence. Cherchez les “Guidelines Google sur les systèmes de liens”.

 

 

Les bonnes pratiques pour un bon Netlinking

Pour clore ce chapitre, rappelons qu’un bon netlinking se sont des opérations :

  • avec du contenu strictement unique.
  • avec des supports variés (annuaires, communiqués de presse)
  • avec des réseaux de nature différente (forum, blog)
  • avec un souci de l’optimisation (mais pas trop !)
  • avec un souci de choisir des partenaires bien qualifiés
  • avec une attention au respect thématique
  • avec un effort sur la diversité de vos ancres
  • avec une application à varier les adresses web (pas que votre page d’accueil).

Le netlinking n’a pas de secret pour nous, et la recette nous la partageons bien volontiers avec vous. La magie du travail seo n’est pas dans la recette mais dans le savoir faire, la régularité, l’effort et un temps de travail non négligeable que nous nous proposons de prendre en charge pour le compte de nos clients. Une agence peut passer 20 à 40 heures par mois sur un gros site … alors que les responsables du site ne peuvent pas y consacrer autant de temps (sans compter que ce n’est pas leur métier).

 Les avertissements de Google

Google vous informe maintenant avec son WebMaster Tools lorsque vous avez des liens de mauvaises qualités. Il reste difficile de réussir à obtenir une définition claire de ce qui fait la différence entre un bon lien et un mauvais lien de la part de Google, mais un terme semble souvent revenir sur le sujet (et pas seulement dans la vidéo ci dessous). Il s’agit de la notion de confiance (en anglais : trust).