La pratique des annuaires

La majorité des annuaires payants sont du SPAM ! C’est pas nous qui le disons mais bien Mat Cutts qui le rappelle ici encore.

Payer pour figurer dans un annuaire n’est pas une stratégie productive.
Si cela ne peut pas faire de bien à votre démarche SEO, soyez rassurez cela ne devrait pas vous nuire non plus :-)

Rappelons que ce qui va nuire à votre référencement ne réside pas dans le fait que vous fassiez ou non des annuaires.

Une bonne pratique au niveau des annuaires se résumerait ainsi :

  • sélectionner des annuaires de qualité (le nombre de pages indexées est un excellent indicateur).
  • s’efforcer d’offrir un article unique (très vite fatiguant pour l’utilisateur, qui finit par copier coller le même texte).
  • s’obliger à réaliser ce travail dans des volumes raisonnables.
  • s’obliger à réaliser ce travail dans des volumes soutenus (à fréquence régulière, sur le mois, comme à l’année).
  • s’astreindre à retourner les liens de retour lorsque c’est exigé (c’est contraignant mais l’annuaire à plus de force).
  • prendre le temps de choisir la rubrique la plus appropriée pour déposer son article.
  • préférer les pages qui ne dépassent pas un certain nombre de liens.
  • systématiquement vérifier si les pages où figurent déjà vos concurrents sont indexées ou non (commande “site:”).C’est à peu près tout.

Le référenceur professionnel travaille (et c’est notre cas) avec une équipe de rédacteurs, où chaque compte se voit attitrer son propre rédacteur, et travaille le plus souvent sur des réseaux d’annuaires privés.
Ici, par privé, il faut comprendre “non public”. Ce qui offre l’avantage et la force de gérer / maîtriser les contenus, les liens, les ancres … et le travail est ainsi plus propre et l’annuaire plus efficace.

Si ceci est vrai pour les annuaires, c’est encore plus vrai pour les sites de communiqués de presse.

Pour finir sur le discours suivant : ” faut-il faire ou ne pas faire d’annuaire?”, nous vous rappelons qu’une bonne stratégie en référencement naturel aujourd’hui passe par l’usage de multiples leviers (comprendre : ne pas tout miser sur les annuaires).
Faire de l’annuaire est souvent une bonne démarche, mais pour les cas les plus concurrentiels, cela s’avère le plus souvent insuffisant.