Le nombre maximal de liens sur une page web

Combien de liens est-il raisonnable de faire au maximum sur une page ? C’est une question qui revient souvent. Nous allons essayer d’y répondre, et allons profiter pour refaire un point sur les bonnes conduites qui encadrent cette pratique (que nous pensons tous pérennes et “éternelles”).
Là encore une réponse tournée sur la qualité, non sur la quantité.
Il est intéressant de comprendre les limites de google, et aussi admettre qu’une page bien construite, n’aura rien de dangereux.

Vos pages partenaires ont peut-être un nombre important de liens. Vous y faites attention et c’est une bonne chose. En cherchant bien, vos différentes lectures vous indiqueront de ne pas dépasser la centaine de liens.

Les premières conséquences d’une page avec trop de liens vers l’extérieur sont :

  • de moins intéresser vos partenaires (vous serez en effet moins attractif : plus il y a de liens, plus le “jus” de la page est distribué entre les sites présents, moins le bénéfice du lien est important).
  • de paraître moins pertinent aux yeux des moteurs de recherche si les sites vers lesquels vous faites des liens sont de thématiques trop différentes de la vôtre.
  • de vous retrouver avec une page où le nombre d’ancres et liens sera prédominant par rapport à la quantité de texte.
  • la page peut être dépréciée par Google, le risque devient alors de ne pas prétendre mettre toutes les chances de votre côtés pour le SEO.
  • (en soit, retenez que ce genre de situation ne peut pas compromettre la qualité du référencement d’un site si tout le reste est de bonne construction).

Quelles sont les meilleures pratiques autour de ce sujet :

  • Maitrisez la thématique de vos liens.
  • Maitrisez la quantité de liens par page.
  • Assurez un volume de texte largement supérieur au volume de liens (comprendre : ne pas faire de guirlandes interminables de liens les uns à la suite des autres).
  • Privilégiez les liens avec des sites de tailles identiques ou supérieurs à votre site.
  • Efforcez-vous à conserver un vocabulaire au plus proche de votre thématique si la thématique des partenaires est voisine.
  • Évitez de mettre en place des réseaux de liens majoritairement constitués de concurrents, vous pourriez à terme le regretter si votre succès dépendait d’eux.
  • Soyez méticuleux dans le choix des ancres que vous donnez mais aussi dans celles que vous recevez de la part de vos partenaires.
  • Si vous connaissez vos mots clés, éviter de les utilisez systématiquement ou de trop les répéter. Offrez-vous des variantes, Google adore.